Fiston


Sylvain Maixent Nguema, dit Fiston, est un des artistes les plus accomplis de Gabon Boutique. Il est spécialisé dans la sculpture des instruments musicaux, notamment la harpe à 8 cordes (appelée localement « cithare »). On retrouve beaucoup de ses créations dans plusieurs temples qui pratiquent le Bwiti des Fang au Gabon.

 

Fiston est initié au Bwiti des Fang – le Mimbiri – et s’inspire beaucoup de sa religion et de sa culture. « Pendant ma première initiation, le Bwiti m’a révélé la cithare et m’a dit comment je devrais la sculpter. Le Bwiti m’a donné mon travail, ma vocation, il m’a montré mon maitre, et m’a dit que je devrais créer de la musique. »

 

Son atelier est situé au quartier Nzeng Ayong (Chantier Moderne) à Libreville. Ses clients viennent à lui grâce au bouche à oreille au sein de son groupe ethnique, les Fang. C’est ce qui fait la force de sa réputation au niveau local.

 

Fiston sculpte également des instruments de percussion, des masques et d’autres objets essentiels à la pratique du Bwiti. Il reçoit en outre des touristes et des étrangers. « Mon art n’est pas exclusivement pour les Gabonais. Au contraire, le Bwiti est pour tout le monde. »

 

En plus d’être un sculpteur accompli, Fiston est aussi cameraman. Ses images sont vues dans les films d’artistes gabonais comme la chanteuse Annie-Flore Batchiellilys et le peintre Georges Mbourou.