Madibakendet

François Moghangue, dit « Madibakendet » (un surnom obtenu suite à son initiation au Bwiti), est originaire de Mimongo. C’est un homme aux multiples talents qui s’est spécialisé dans le domaine de la pharmacopée. Maitre initiateur dans les traditions Miobet et Bwiti, Madibakendet reçoit ceux qui viennent, des quatre coins du Gabon, pour soigner leurs maux. « Miobet m’a donné le pouvoir de guérir avec les feuilles et les écorces de notre grande forêt. Avec cet héritage, je voudrais soigner le monde. »

 

Madibakendet est aussi sculpteur et ses cannes sont un produit populaire à Gabon Boutique. « Je dois dire que la sculpture est un art que j’avais négligé. Ici à Mimongo, même si c’est un bel endroit, il est difficile de voir des touristes ou autres visiteurs. Je sculptais donc pour moi-même et pour mon Bwiti. Mais maintenant Gabon Boutique me permet de produire pour les autres, et c’est une bonne chose! »

 

Madibakendet fabrique aussi la harpe à 8 cordes (cithare, ou Ngombi en langue Tsogho). C’est un artiste compositeur de chansons traditionnelles à base de cithare et de moungongo (arc musical). « Dans le Bwiti, la musique explique la sagesse que l’on acquiert dans la vie. Nous avons des chansons traditionnelles, mais nous en créons des nouvelles chaque jour. Le Bwiti est une tradition qui ne finit pas et qui évolue tous les jours. »