Ngamba

Célestin Nziengui, mieux connu sous le nom artistique de « Ngamba », réside dans le quartier Mayengé de la ville d’Iboundji, dans la province de l’Ogooué-Lolo. Il sculpte le bois précieux de sa forêt ancestrale. Il est initié à la tradition Massango (Mwiri et Bwiti) et ses statuettes représentent des personnages typiques ou pittoresques de la vie rurale gabonaise. Ngamba cherche à revaloriser la vie coutumière et s’intéresse aux interactions entre traditions et monde moderne.

 

Ngamba façonne aussi la harpe à 8 cordes (cithare ou Ngonfi en langue Sango). C’est un compositeur accompli qui a écrit plusieurs chansons originales. Il chante en plusieurs langues de sa province : Sango, Puvi et Tsogho.

 

« Lorsque que j’étais jeune, mon père m’a dit qu’un homme devait toujours avoir 10 paquets de nourriture lorsqu’il allait en brousse. Cela veut simplement dire qu’il faut développer différentes compétences dans sa vie. Mon art m’a fait voyager partout dans le Gabon. » Les clients de Ngamba sont pour la plupart des étrangers, forestiers et touristes, mais il fabrique aussi des cithares et cannes en bois pour les guérisseurs de sa contrée (appelés localement Nganga.)

 

« L’Ogooué-Lolo est une belle province, avec des montagnes et des rivières, mais il est difficile d’y accéder. C’est pourquoi Gabon Boutique est important pour nous. Maintenant notre art est accessible à ceux qui ne peuvent pas venir jusqu’à Iboundji ! »